Dossier

Qualité de l'air

Pollution atmosphérique :
mesurer, prévoir, agir

Smog in Cracow, Poland

Chiffres Clés

  • 70 à 100coût annuel en milliards d'€ de la pollution atmosphérique

La qualité de l’air est un enjeu majeur pour la santé et l'environnement. En France, un rapport de la Commission d’enquête du Sénat estime de 70 à 100 milliards d’euros par an le coût de la pollution atmosphérique et l’Agence nationale de santé publique a estimé en 2016 son impact sanitaire à "48 000 décès prématurés par an" [1].

Devant un tel constat, l’État, les collectivités territoriales, les entreprises, les citoyens et les organisations non gouvernementales doivent conjuguer leurs efforts pour que soit garanti à chacun, comme le précise le Code de l’Environnement, « le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé ». C’est dans ce contexte que l’Ineris met son expérience et ses savoir-faire au service de la qualité de l’air .

En plus de son travail sur les mécanismes de la toxicité, l’action de l’Institut s’inscrit à trois niveaux :

  • identifier et caractériser les polluants et leurs sources,
  • simuler et prévoir leur formation et leur concentration,
  • identifier les moyens les plus efficients de réduire les concentrations et surtout les impacts sur la santé.

L’Ineris s’appuie pour cela sur des experts, des chercheurs et des outils de pointe reconnus pour accompagner les acteurs publics et privés dans les politiques de gestion de la qualité de l’air. Malgré une amélioration globale constatée ces quinze dernières années concernant les polluants classiquement suivis – les émissions diminuent, les concentrations moyennes de polluants baissent et les dépassements des valeurs limites pour la protection de la santé concernent moins de zones – la mobilisation de tous les acteurs reste nécessaire .

video pollution particulaire

[1] Source Ministère de la Transition écologique et solidaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires désactivés.