A la une

Binôme

L’INERIS sur les tréteaux
quand la science rencontre le théâtre

WZ40_BINOME_Lead

Contributeur

TRossigneux_credits-les-sens-des-mots

Thibault Rossigneux

Directeur artistique / Comédien, Metteur en scène, Auteur.
Il fonde la compagnie les sens des mots et y développe notamment les rencontres binôme entre des auteurs dramatiques et des scientifiques (Festival d’Avignon, Palais de la Découverte, Cité des sciences, Théâtre du Rond-Point des Champs Elysées et tournée…).
Pour en savoir plus : www.lessensdesmots.eu

Lire la suite

Un scientifique et un écrivain. De la rencontre de ces deux personnes que tout semble opposer naît une œuvre théâtrale. Avec Binôme, le chercheur devient le sujet d’étude d’un auteur qui écrit une pièce librement inspirée de leurs échanges. Le résultat, souvent drôle, toujours sensible, nous offre un regard insolite sur la science et ceux qui la font. Depuis trois ans, l’INERIS participe à cette aventure et ses chercheurs se retrouvent à l’affiche.

 

Un concept original

Le principe de Binôme est original et le résultat, subjuguant. À l’origine du concept : Thibault Rossigneux, comédien, metteur en scène, auteur et fondateur (en 2009) de la compagnie de théâtre ‘Les sens des mots’.
« Lors d’un projet Arts et Sciences, il m’est venu l’idée de faire se rencontrer deux personnes de milieux très différents mais chacun passionné par son métier : le premier, scientifique, consacre sa vie à la Recherche, le second, auteur, à l’Écriture » explique Thibault Rossigneux. « Dans notre monde cloisonné, j’avais envie de faire tomber les barrières et de voir ce qu’il pouvait en naître… peut-être bien de la poésie scientifique, comme au XVIIIe siècle ! ». Le processus, inchangé depuis sa création, suit un protocole volontairement rigoureux, à l’instar d’une expérience de laboratoire : « le chercheur et l’auteur, qui ignorent alors tout l’un de l’autre, ont 50 minutes pour se découvrir et converser sur les activités du scientifique, la démarche de recherche, les motivations, la part d’intuition, le doute, la passion… ». L’auteur a ensuite six semaines pour écrire une pièce d’environ trente minutes (pour trois comédiens) librement inspirée de leurs échanges. Une fois prêt, le texte est présenté au scientifique dont les réactions sont filmées ‘à chaud’. Cet ensemble donnera naissance à un spectacle où s’enchaînent des extraits vidéo de la rencontre, la pièce elle-même, les réactions du chercheur découvrant le texte et enfin un débat avec le public présent. ‘Créé’ au festival d’Avignon, le spectacle tourne ensuite, à la demande, un peu partout en France voire à l’étranger, comme cela a été le cas en Belgique, en Algérie, en Haïti, à Milan, à Edinburgh, bientôt à Montréal…

Nous vivons dans un monde cloisonné ; j’avais envie de faire tomber les barrières et de voir ce qu’il pouvait en naître…, peut-être bien de la poésie scientifique.

D’un écotoxicologue à un spécialiste des explosions

Depuis 2010, 25 Binômes ont été produits (cinq par an), incluant des scientifiques issus du CNRS, de l’INSERM, de l’IRD, du CEA et… de l’INERIS – par le biais de la Faïencerie de Creil, un théâtre voisin avec lequel l’Institut entretient d’étroites relations. En 2014, Wilfried Sanchez, écotoxicologue à l’INERIS, était le chercheur et Gustave Akakpo, l’auteur qui a concocté « Noces chez les épinoches », une comédie farfelue sur les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur le sexe des poissons. En 2015, c’était au tour d’Emmanuel Leprette, spécialiste des explosions accidentelles de passer sur le grill face à Pauline Peyrade, laquelle a tiré de leur entretien « Tir [je n’étais pas amoureux de toi] », une pièce originale écrite à la manière d’une partition musicale. L’émotion était au rendez-vous, intense : Emmanuel Leprette est en effet lui-même un musicien accompli, ce que l’auteure ignorait…

En 2016, c’est le risque sismique qui a été mis à l’honneur, en lien avec les exploitations souterraines de type mine ou carrière. La rencontre entre Isabelle Contrucci, chercheur à l’INERIS, et Lucie Depauw, auteur de théâtre, a donné naissance à une 3e pièce « Effondrements », présentée au festival d’Avignon en juillet 2016. Rendez-vous cette année pour une nouvelle collaboration !

 

Commentaires désactivés.